carie dentaire,risque carieux elevé

carie dentaire

Docteur, je me brosse toujours les dents, mais j’ai souvent des caries

Une question qui revient souvent, je vais essayer de vous répondre le plus simplement possible.

d’abord  Qu’est-ce que la carie dentaire ?

La carie dentaire est une maladie infectieuse. L’émail de la dent est le premier touché. Une cavité se forme dans la dent puis la carie se propage en profondeur. Si la carie n’est pas soignée, le trou s’agrandit et la carie peut atteindre la dentine (couche sous l’émail). Des douleurs commencent à se faire sentir, notamment avec le chaud, le froid ou le sucré. La carie peut gagner la pulpe de la dent. On parle alors de rage de dents. Enfin, un abcès dentaire peut apparaître lorsque les bactéries attaquent le ligament, l’os ou la gencive.

Les sucres seraient l’un des principaux responsables de l’attaque de l’émail. En effet, les bactéries présentes dans la bouche, principalement la bactérie Streptococcus mutans et les lactobacilles, décomposent les sucres en acides. Elles se lient aux acides, aux particules alimentaires et à la salive pour former ce qu’on appelle la plaque dentaire, à l’origine de la carie dentaire. Le brossage des dents enlève cette plaque.

Les caries dentaires, très fréquentes, touchent les dents de lait (une dent de lait cariée doit être soignée même si elle est amenée à tomber) et les dents définitives. Elles atteignent plutôt les molaires et les prémolaires, qui sont plus difficiles à nettoyer lors du brossage. Les caries ne guérissent jamais spontanément et peuvent entraîner la chute des dents. (source passeportsante)

Il y a ce qu’on appelle le risque carieux individuel, chaque personne à son propre risque carieux et ça se calcule chez le dentiste, il suffit d’une consultation visuelle pour situer votre risque d’avoir des caries.

Comment évaluer le risque de carie individuel ?

Classer en « RCI élevé » les patients présentant au moins un des facteurs de risque
individuels suivants :

  • Absence ou très peu de brossage  avec du dentifrice fluoré
  • Ingestions sucrées régulières en dehors des repas ou du goûter (aliments sucrés, boissons sucrées, bonbons)
  • Prise au long cours de médicaments sucrés ou générant une hyposialie
  • Sillons (ensemble des zones de congruence de la surface amélaire )sillons profonds et étroits  au niveau des molaires
  • Présence de plaque visible à l’œil nu sans révélation
  • Présence de caries et/ou de lésions initiales réversibles

Classer en « RCI faible » les patients ne présentant aucun de ces facteurs de risque individuels

« Si j’ai un risque carieux élevé Que dois-je faire? Comment ça se passe ?»

Un dentifrice approprié (ce n’est pas la grande marque la meilleure, ou le plus cher le meilleur ! ) Pour chaque cas on recommande le dentifrice qui convient à son problème (je ferai un article sur ça prochainement) en règle général il faut prendre un dentifrice qui contient du fluor il faut faire attention aux doses il sont toujours marqué sur la boite du dentifrice voir le tableau (recommandation AFSSA)

recommandation AFSSA

, bains de bouche fluorée, car le fluore  aide à protéger contre les attaques acides en ralentissant la décomposition de l’émail et en accélérant sa reminéralisation. L’émail qui se reforme est dur et plus résistant ; puis on expliquera comment améliorer le brossage par certaines zones (voir l’article), toujours selon le cas

-on donne aussi des RDV pour un Nettoyage prophylactique professionnel de vos Surfaces Dentaires NPPSD

 » C’est quoi un le Nettoyage prophylactique professionnel des Surfaces dentaires ?»

Nettoyage prophylactique

Cet acte est comme un brossage professionnel fait par le dentiste, avec des pâtes spécifiques, il permet de réduire sensiblement le risque d’avoir des caries ou des problèmes de gencive, réalisés assez régulièrement, il vous mettra à l’abri de nouvelles caries.

comment prévenir les caries dentaires?

-Un point essentiel pour prévenir les caries est de se brosser les dents le plus tôt possible après chaque repas

-changer régulièrement de brosse à dents, avec du dentifrice au fluor

-L’utilisation de fil interdentaire est vivement conseillée.

Mastiquer un chewing-gum sans sucre augmente la quantité de salive dans la bouche et permet de mieux neutraliser les acides présents dans la bouche. Les gommes à mâcher peuvent donc réduire les risques de caries. Mais le chewing-gum sans sucre ne doit toutefois pas se substituer au brossage !

Éviter de grignoter et de surveiller son alimentation.

Manger entre les repas des aliments sucrés qui restent coincés dans les dents augmente considérablement le risque de développer des caries. Certains aliments comme le lait, la crème glacée, le miel, le sucre de table, les boissons gazeuses, les raisins, les gâteaux, les biscuits, les bonbons, les céréales ou les chips, ont tendance à coller sur les dents. Enfin, les bébés qui s’endorment avec un biberon de lait ou de jus de fruits dans leur lit risquent de développer des caries.

voilà si vous avez des questions n’hésitez pas nous somme la pour vous répondre ou même d’autre information ainsi que votre expérience avec les caries afin d’ enrichir encore plus le sujet on se retrouve avec d’autres articles très prochainement tout aussi passionnants.

Bibliographie

1-http://www.passeportsante.net/

recommandation AFSSA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *