blanchiment dentaires

éclaircissement et blanchiment dentaires

Vous rêviez d’un sourire lumineux, souligné par un émail à la blancheur prononcée ? Les méthodes et produits actuels ne cessent de progresser tout en respectant vos dents. Des soins en cabinet professionnel au kit de blanchiment à domicile, tour d’horizon des techniques qui marchent.

D’abord je vous conseille de lire cet article(coloration dentaire) sur l’étiologie (la cause) des dyschromies dentaires (changement de couleur) afin de parfaitement comprendre le principe, de situer votre cas et en l’occurrence suivre le traitement requis.

Il existe 2 types de dyschromies –dyschromies extrinsèques (acquise)

-dyschromies intrinsèques (primitives)

dyschromies extrinsèques est plus facile à traité il existe pour ça des remèdes naturels qui permettent d’enlever ou d’atténuer la couleur jaune sur les dents (blanchiment des dents  naturel)

dyschromies intrinsèques est en l’occurrence le cas où la technique du blanchissement dentaires fait son entrée en matière, car elle se pratique lorsque les colorations sont interne (coloration génétique ,âge..)

Le blanchiment des dents est une pratique très en vogue de nos jours il existe depuis maintenant une dizaine d’années plusieurs techniques qui éclaircissent l’émail et redonnent de l’éclat à la dentition. Elles se sont considérablement améliorées depuis leurs débuts et permettent désormais d’obtenir une couleur très naturelle sans provoquer d’effets indésirables majeurs, cependant ses techniques ont des points forts et des points faibles c’est pour cette raison qu’il est important de les connaitre afin de faire un choix judicieux. Je vais vous aider, en toute indépendance et avec des mots simples, à mieux comprendre pour bien choisir…

Mais avant cela ,une étape très importante à ne pas négliger

La consultation préliminaire

En consultation, le praticien et le patient décident de l’intérêt d’un éclaircissement. Un bilan bucco-dentaire préalable est effectué afin d’écarter certaines contre-indications comme la présence de caries, d’obturations non étanches ou d’inflammations gingivales. Ensuite un détartrage et polissage des arcades dentaires est indispensable avant la réalisation du traitement de blanchiment.
Il faut savoir qu’il s’agit plutôt d’un éclaircissement de la teinte naturelle de la dent et que les cas sévères de dyschromie (atteinte profonde de la teinte de l’émail liée souvent à la prise de médicaments lors de la formation de la dent) seront souvent traités par la technique des facettes.

Après cet examen nous vous confirmerons si cette méthode vous est bien adaptée.

car souvent dans les articles que je lis sur le blanchiment on oublie de dire qu’un éclaircissement fait sur un terrain inadéquat  accroit le risque de résorption cervical interne des dents,et le risque d’hypersensibilité des dents.

Sans plus attendre

les différentes techniques de blanchiment dentaires

Chez le dentiste

Il en existe deux : le blanchiment « au fauteuil » et celui dit « ambulatoire ».

Le blanchiment des dents au fauteuil

Il se réalise au cabinet en une ou deux séances.
Le dentiste fabrique d’abord une gouttière en plastique à partir d’une empreinte dentaire. Elle accueillera le gel de blanchiment très concentré, pendant 20 à 90 minutes suivant l’état initial de la dent.
Dans certains cas, le dentiste peut faire appel à une lampe de haute énergie ou au laser

pour accélérer le processus d’éclaircissement.IL est à noter que les traitements réalisés sont indolores.

Le blanchiment des dents ambulatoire

Quant à lui il nécessite également la confection de gouttières

, mais l’application du gel, plus faiblement dosé, se poursuit à domicile. Le patient doit alors porter cet attirail de gouttières entre 15 min et 1 heure par jour, pendant 15 jours. Il est également possible de combiner les deux en effectuant une séance de blanchiment des dents au fauteuil suivie d’un traitement ambulatoire classique.

​- Le point fort :
Les résultats restent visibles en moyenne 4 ans si le patient consomme peu de tabac et de café.
​- Le point faible :
Le prix varie de 390 à 1 200 € en fonction du nombre de séances et de la méthode utilisée.

À domicile

kits de blanchiment

Aujourd’hui de nombreux kits de blanchiment des dents peuvent être achetés en grande surface ou sur ordonnance et différents modèles existent.

Tous les modèles distribués en grandes surfaces ont une concentration en peroxyde d’hydrogène inférieure à 0,1 %, comme le veut la réglementation européenne en la matière.

Certains kits proposent un autre agent blanchissant : le peroxyde de carbamide. Celui-ci est composé de 33 % de peroxyde d’hydrogène et de 66 % d’urée. Son usage est réservé aux personnes qui utilisent un kit, mais sous la surveillance d’un spécialiste

Les kits de blanchiment des dents sont une solution économique pour procéder soi-même à un traitement blanchissant.

Modelés de kits de blanchiment dentaire

Les gouttières jetables : hygiéniques et à usage unique, elles sont prêtes à l’emploi. Elles sont fournies la plupart du temps avec des doses individuelles de gel facilement transportable.

Les bandes transparentes autocollantes : très pratiques et recouvertes de gel (mais moins concentré qu’en cabinet), elles épousent parfaitement la forme des dents pour un dépôt du gel uniforme.

Le gel avec pinceau : il permet une application très précise du produit, pour une utilisation sélective sur quelques dents ou parties de dents.

Ces traitements sont à utiliser une à deux fois par jour, de 15 à 30 minutes pendant 14 jours.

Ou s’en procurer ?

Force est de constater que se procurer ce type de produits dans le commerce n’est pas chose aisée.

Les produits proposés en grandes surfaces sont de qualité médiocre et très peu de pharmaciens sont correctement achalandés. De plus, ces derniers ne sont pas suffisamment formés sur ce type de produits pour pouvoir informer correctement les clients intéressés.

Finalement, c’est encore sur internet qu’on peut trouver les meilleurs kits de blanchiment dentaire.

– Le point fort :
Le prix d’un blanchiment des dents à domicile varie de 15 à 60 €.
– Le point faible :
Le résultat est satisfaisant uniquement lorsqu’il s’agit d’une coloration due à l’âge ou aux habitudes alimentaires (là on rentre un peu dans le cas d’une dyschromie extrinsèque). L’efficacité dure jusqu’à 12 mois.

le  résultat dépend du patient (le patient doit suivre tous les conseils du dentiste en l’occurrence les miens lool)

À savoir :

– Les gouttières peuvent ne pas être adaptées parfaitement à la forme de la mâchoire. Dans ce cas, le traitement risque de créer des altérations de la gencive et d’endommager directement la pulpe de la dent.

– Que ce soit en cabinet ou à domicile, aucun traitement blanchissant ne doit être effectué sans avoir préalablement effectué un bilan bucco-dentaire et un détartrage efficace.

​- Pour garder des dents blanches longtemps, une alimentation saine et une bonne hygiène de vie sont indispensables. Les fumeurs qui s’abstiennent de fumer auront de bien meilleurs résultats.

– Les techniques de blanchiment des dents ne sont pas prix en charge par l’Assurance Maladie.

Nos conseils
  • Toujours demander un détartrage polissage avant la réalisation d’un blanchiment.
  • Souvent, après la séance de détartrage polissage, l’élimination de toutes les taches et colorations suffit à redonner un éclat suffisant à vos dents.
  • Si vous vous décidez pour un blanchiment, il vous sera fréquemment proposé la combinaison des deux techniques : une ou deux séances au fauteuil suivies d’un traitement ambulatoire à la maison. En effet, c’est en associant ces deux techniques que l’on obtient les meilleurs résultats.
  • Après un blanchiment, une sensibilité passagère des dents peut parfois apparaître et dure environ 48 heures. Un dentifrice fluoré est conseillé afin d’atténuer cet effet secondaire.
  • Pendant les quelques semaines qui suivent le blanchiment, les boissons colorantes (thé, café, vin rouge…) sont déconseillées, car le risque de coloration est plus important pendant cette période
  • Cette technique est interdite pour les jeunes de moins de 18 ans
  • Il ne s’agit pas de proposer un « sourire type », mais d’améliorer, ou de rendre à chacun, son sourire naturel.

À qui est déconseillé le blanchiment dentaires ?

– Aux personnes jusqu’à 18 ans;

– Aux femmes enceintes;

– Aux personnes ayant des dents cariées, sensibles et avec fluoroses dentaires.

Conclusion

Si désormais les produits et les méthodes utilisés respectent totalement l’intégrité de l’émail, d’autres considérations entrent en jeu, et les opérations de blanchiment doivent être bien réfléchies, car la teinte des dents est liée à la pigmentation de la peau, à la couleur des lèvres et des gencives. Même éclairci, le sourire doit toujours être en harmonie avec le reste du visage. C’est la première impression qu’une personne dégage, il doit donc être totalement adapté à sa morphologie et même à sa personnalité. Une phrase que je dis souvent à mes patients « Le sourire hollywoodien a fait son temps. Il faut désormais des sourires personnalisés »le praticien doit également bien juger de l’intérêt d’un éclaircissement. « Si la dentition comporte des défauts, ils ne seront que plus visibles une fois celle-ci éclaircie.

bibliographie:

-.comprendrechoisir.com

-photo sur google

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *